Rencontres et échanges


Treffen Rencontres et échanges

(FR) 2.281 jumelages entre la France et l’Allemagne sur 6.700 villes et villages jumelées en France et 6.048en Allemagne  !

Selon une étude „les jumelages de collectivités territoriales – Renforcer le sentiment citoyen européen“ , jusque dans les années 75, les trois principales raisons de créer des partenariats communales étaient de construire une Europe pacifique (pour 82%), créer de nouvelles opportunités pour la jeune génération (69%), et se réconcilier avec un ancien ennemi de guerre (62% des sondés). Si toutes les générations se sentent concernées par les jumelages, seuls 23% des participants à des échanges ont moins de 30 ans ; 40% ont plus de 60 ans. La plupart des jumelages souhaitent attirer davantage de jeunes dans leurs membres actifs. „Les rencontres scolaires et de jeunes ainsi que l’échange entre associations jouent un rôle pivot dans le large impact des jumelages“, confirme l’étude. Plus de 80% des sondés se disent aussi très favorables à ce qu’il y ait plus de membres actifs. Et 60% des jumelages estiment même que c’est une urgence. Cette étude a été réalisée par l’Institut franco-allemand et la fondation Bertelsmann, Association française du conseil des communes et régions d’Europe (Afccre).

Les maires français et allemands sont parmi les premiers à s’être saisi du dispositif du jumelage et sont ainsi les premiers acteurs à avoir amorcé la coopération franco-allemande pour faire un travail de réconciliation. Pour cela, ils ont cherché à créer des liens entre leur commune et d’autres communes d’outre Rhin. C’est à travers le jumelage des villes et des communes que les premières formes d’échanges transfrontaliers ont été permis. Ce dispositif du jumelage à rendu possible l’organisation de nombreuses manifestations culturelles franco-allemandes ainsi que de nombreux échanges entre les habitants de communes françaises et allemandes.

Au sein de l‘Eurodistrict Eurhena, de nombreuses villes et communes allemandes du Landkreise Emmendingen ou du Landkreise Hochschwarzwald se sont jumelées à des communes du Haut-Rhin ou du Bas-Rhin renforçant d’avantage la coopération transfrontalière à l’échelle locale. En mai 23, soit Soixante ans et vingt ans après les premières chartes, Saint-Louis et Neuf-Brisach, villes jumelées avec Breisach, ont renouvelé leur pacte d’amitié et dans un instant solennel ont  signé pour les années à venir!

Cette page et l’histoire des jumelages est toujours à construire et à compléter. Nous savons également que des communes cherchent des villes ou villages au sein de l’Eurodistrict Eurhena pour des échanges réguliers de proximité. N’hésitez pas à nous contacter!

photo-dna-1437673358

(FR) Voici une liste des communes de l’Eurodistrict ou à proximité de l’Eurodistrict étant jumelées :

Landkreise Emmendingen :

• Bahlingen am Kaiserstuhl= Bischwihr (68) / Holtwihr (68) / Riedwihr (68) / Wickerschwihr (68)
• Elzach= Canton de Villé (67)
• Endingen am Kaiserstuhl= Erstein (67)
• Rheinhausen= Witttisheim (67)
• Sexau= Andlau (67)
• Waldkirch= Sélestat (67)

Landkreise Hochschwarzwald : 

• Bollschweil = Berstett
• Stadt Breisach am Rhein= Saint-Louis (68) / Neuf-Brisach (68)
• Ehrenkirchen= membre de la fédération des Villes de Lazare de Schwendi et Fédération de villes françaises du haut Rhin    (KientzheimIngersheimLogelheim,SigolsheimWintzenheim, TurckheimMunsterAmmerschwihrNiedermorschwihr,Katzenthal et Kaysersberg)  et de villes allemandes du Bade-Wurtemberg (Kirchhofen (Ehrenkirchen)Burkheim (Vogtsburg)TribergMittelbiberach et Schwendi)
• Harteim = Fessenheim (68)
• Hiterzarten= Eguisheim (68)
• Ihringen= Munster (68) / Wattwiller (68)
• Merdingen= Sainte-Croix-en-Plaine (68)
• St. Peter= Ebersmunster (67)
• Stadt Vogtsburg im Kaiserstuhl= Sigolsheim (68)

Photo : le nouveau logo du jumelage et Roman Gotzmann (maire de Waldkirch) avec Marcel Bauer (maire de Sélestat)
Photo : DNA

Top Skip to content